Actualités

Hommage posthume à Bernard OLIVIER

Créateur et Président de l’ASSO pendant 39 ans, Bernard OLIVIER, nous a quitté le 1er juin 2024.

Bernard OLIVIER est diplômé de l’Institut Odontologique de Marseille en 1966. Chirurgien-dentiste, il exerce en pratique générale à Trets dans les Bouches du Rhône pendant 9 ans.

Son intérêt pour l’orthodontie commence dès 1971 après sa rencontre avec Jacques NAVARRO et la création du CIRTE, cours de formation en orthopédie dento-faciale. Il part alors en 1974 aux Etats-Unis pour suivre la formation de Harry DOUGHERTY où il obtient un DDS d’orthodontie de l’Université de Californie du Sud (USC). En 1983, il suit le cours de la fondation Tweed à Tucson en Arizona.

A la suite de la création de la qualification en orthopédie dento-faciale en juillet 1975, il fait partie des premiers spécialistes qualifiés en orthopédie dento-faciale. Il exerce l’orthodontie à Arles de 1980 à 2014, année où il prend une retraite bien méritée.

 

Cette facette de sa vie professionnelle n’est rien à côté de son activité syndicale dans le monde de l’odontologie.

En 1976, avec son ami de toujours Jack BONNAURE, il crée l’Association Syndicale des Spécialistes en Orthodontie du Midi de la France (ASSOM). Il prend alors la décision de de se rapprocher de la Fédération Odontologique de France et des Territoires Associés (FOFTA), syndicat représentatif des chirurgiens-dentistes. Cette association donnera le jour quelques années plus tard à la Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux (FSDL).

Il préside l’ASSOM, puis l’ASSO sans discontinuité de 1976 à 2015. Pendant cette période, Il participe activement à la mise en place et à la défense de la spécialité orthodontique.

Mais son grand cheval de bataille avec Jack BONNAURE est le combat contre l’opposabilité des actes orthodontiques et donc de la liberté des honoraires en orthodontie.

Il a été aussi le représentant incontournable de la Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi des personnels des cabinets dentaires où il a défendu bec et ongles l’excellence de la formation des assistantes dentaires.

C’est ainsi qu’en 1984, il crée l’Association pour la Formation et le Perfectionnement du Personnel des Cabinets Dentaires (AFPPCD), formation nationale des assistantes dentaires. Dans ce cadre, il est à l’origine de la mention complémentaire ODF.

Au regard de ce parcours, Bernard, tu as obtenu par une lutte sans relâche le succès des deux combats majeurs de ta vie syndicale : la reconnaissance officielle de la spécialité orthodontique et la non-opposabilité des actes orthodontiques.

A toi Homme de passions, la profession te doit beaucoup pour ton engagement et la réussite de ces combats.

 

Toujours avec vous,

Le bureau du SODF.

Print Friendly, PDF & Email

Pourquoi adhérer ? Pourquoi adhérer ?

Accéder aux informations utiles et pratiques pour s'installer ou développer son cabinet.

Être informé sur l'actualité juridique et politique de notre profession et de ses enjeux, grâce au Journal de l'ASSO et aux Flashs

Bénéficier d'une protection juridique.

Être soutenu et aidé lors d'un contrôle d'activité.

Soutenir le seul syndicat qui peut faire bouger les choses.

Une question, besoin d’une information ?
Une question,
besoin d’une information ?